retour accueil

Un Pays d'art et d'histoire en Vivarais méridional*

L’appelation Pays d’art et d’histoire est un label de qualité par lequel le ministère de la Culture et de la Communication reconnaît non seulement la richesse du patrimoine d’un territoire, mais également l’intérêt du projet des collectivités pour le faire connaître et préserver la qualité de l’architecture et du cadre de vie. Le label garantit la qualité des actions menées par le service Pays d’art et d’histoire.
Le Pays d’art et d’histoire du Vivarais méridional, qui concerne 39 communes, dispose d’un patrimoine représentatif de plusieurs siècles : grottes ornées, dolmens, oppida, site antique d’Alba-la-Romaine, villages fortifiés, bastide royale de Villeneuve-de-Berg, églises rurales, cathédrale de Viviers, abbatiale de Cruas ; hôtels particuliers, architecture rurale, paysages aménagés (gorges de l’Ardèche, plateau du Coiron, vallée du Rhône), Cité Blanche de Viviers-Le Teil… On compte parmi ces sites plus de 80 édifices protégés au titre des Monuments historiques.

Autour de ce patrimoine, le Pays d’art et d’histoire (Pah) assure plusieurs missions :
- Approfondir la connaissance et développer la valorisation du patrimoine sur l’ensemble du territoire

carte du Pays

Le Pah a pour vocation de venir en appui aux communes dans leurs projets de parcours d’interprétation. Il va aussi progressivement éditer une documentation patrimoniale, disponible sur l’ensemble du territoire. Elle sera reconnaissable à sa charte graphique spécifique aux VPah (Villes et Pays d’art et d’histoire). Pour toutes ses actions, il travaille en étroit partenariat avec les communes et leur service culturel, les archives, certaines associations… Il s’agit de faire en sorte que l’ensemble du territoire soit peu à peu reconnu pour sa qualité patrimoniale.

- Sensibiliser l’ensemble de la population à ce patrimoine et au paysage

Le Pah porte une démarche citoyenne de responsabilisation vis-à-vis de ce patrimoine. Les enfants sont les premiers concernés. Le Pah affecte une personne aux interventions auprès des scolaires, de la maternelle à la terminale. Les animations sont conçues en fonction des programmes scolaires et en étroite collaboration avec les enseignants. L’année 2012-2013 a été l’occasion de multiples parcours pour faire découvrir un monument, un quartier, une époque. L’offre du Pays d’art et d’histoire en matière éducative est désormais formalisée dans un document destiné aux enseignants (www.vivaraismeridional.fr). Mais tous les habitants doivent être mobilisés sur ces questions déterminantes pour les générations futures. C’est pourquoi un programme spécifique d’animations leur est destiné. Entre mars et juin 2013, il portait sur la (re)découverte des ponts : visites, conférences par des spécialistes. Il s’agit de redonner à voir et à comprendre ces ouvrages que l’on rencontre quotidiennement.

- Promouvoir la qualité architecturale, urbaine et paysagère pour préserver le cadre de vie

Le cadre de vie pourrait se détériorer par l’urbanisation, l’implantation pavillonnaire, la disparition des espaces agricoles... Sensibiliser les élus pour que leurs projets urbains et économiques tiennent compte de ces dimensions patrimoniales et paysagères, donner des outils pratiques aux particuliers qui souhaitent rénover du bâti ancien font partie des objectifs d’un Pays d’art et d’histoire.
Une charte architecturale, urbanistique et paysagère est programmée pour les années à venir (fin 2013-2015) ; elle permettra de mieux connaître les spécificités du territoire et d’apporter des conseils ciblés aux élus et aux résidents pour favoriser un développement raisonnable.

- Développer le tourisme patrimonial et culturel sur ce territoire

Il s’agit de travailler avec les offices de Tourisme pour accueillir tous les publics par des prestations de découverte patrimoniale de qualité, et être en mesure de recevoir le public international qui, sans doute, viendra visiter l’espace de restitution de la Grotte Chauvet dès 2015. Le Pays d’art et d’histoire met progressivement en place des formations pour les guides conférenciers et une démarche de labélisation des visites guidées, pour que les touristes aient envie d’en savoir plus…
Le programme est ambitieux, mais le patrimoine qui nous a été transmis depuis quelques siècles mérite bien de telles attentions…

Isabelle Chavanon
Pays d’art et d’histoire du Vivarais méridional
SMVM, La Marjolaine Place Georges Courtial
07700 BOURG-SAINT-ANDÉOL
Téléphone : 04 75 91 45 09 / Fax : 04 75 54 72 31
Courriel : ichavanon.smvm@orange.fr
Site Internet : www.vivaraismeridional.fr

*Article paru dans « Patrimoine d'Ardèche » n° 28 (octobre 2013).